LE DICTIONNAIRE DE LA PISCINE

La piscine de A à Z !

A

Abri de piscine

Structure non fixe spécialement adaptée qui protège le bassin des éléments polluants extérieurs et qui permet de maintenir et d’élever la température de l’eau. Plusieurs techniques et plusieurs formes d’abris sont proposées par les fabricants : abris plats, bas ou hauts (permettant de se tenir debout à l’intérieur), de type « télescopiques », « relevables » ou encore « coulissants »…. Ils peuvent être entièrement démontables pour certains d’entre eux ou découvrir la totalité ou partie du bassin une fois ouvert. Les matériaux utilisés pour la structure sont le plus souvent l’aluminium ou le bois, alors que le remplissage des parois est en verre synthétique ou minéral. Le toit est généralement traité en polycarbonate opaque de forte épaisseur.

Alarme

Système de sécurité (voir « sécurité ») pouvant être d’immersion (déclenchement d’une sirène lors d’une chute ou d’une entrée dans le volume d’eau) ou être périmétrique (déclenchement d’une sirène lors du franchissement de faisceaux invisibles émis par des bornes situées en périphérie de bassin).

Analyse de l’eau

Opération à effectuer avant le traitement de l’eau de la piscine, qui comprend le contrôle du pH et du taux de désinfectant. Cette analyse s’effectue soit avec des bandelettes pré-imprégnées de réactifs à tremper dans l’eau , soit avec des comprimés ou des réactifs liquides à verser dans un échantillon d’eau contenu dans un réservoir transparent ou encore à l’aide d’un pH-mètre qui affiche la valeur du pH sur l’écran de lecture.

Anti-algues

Produit liquide à verser directement dans l’eau du bassin qui s’utilise de façon préventive ou curative lorsque l’eau de la piscine prend une teinte verte due à la présence d’algues microscopiques.

B

Bac tampon

Cuve ou réserve d’eau qui récupère l’eau par gravitation venue de la goulotte ou du mur déversoir des piscines à débordement. Ce bac tampon sert à contrer les pertes de volume d’eau dues par l’entrée d’un baigneur par exemple. L’eau est ensuite dirigée normalement vers la filtration. Toujours bien proportionné, le bac-tampon contient 5 à 10 % du volume d‘eau du bassin. Il peut être préfabriqué ou bâti, enterré ou à ciel ouvert, traité en petit bassin d’ornement ou en pataugeoire.

Bâche à bulles

Couverture de piscine remplie de bulles d’air, utilisée pendant la saison estivale. Découpée aux dimensions intérieures de votre piscine et flottant à la surface de l’eau, elle protège votre piscine, limite l’évaporation de l’eau, conserve les calories de l’eau et peut également augmenter la température. Pour stocker votre bâche à bulles, il est conseillé d’utiliser un enrouleur qui se place sur la largeur à l’opposé de votre escalier de piscine.

Bâche d’hivernage

Couverture de piscine qui recouvre totalement la superficie du plan d’eau afin de la protéger l’hiver.

Balai aspirateur

Appareil destiné à nettoyer les parois et le fond du bassin manuellement, il aspire en utilisant le système de filtration par l’intermédiaire d’une prise dite « balai ».

Barrière

Moyen de sécurisation du bassin réalisé en bois, en métal, en verre sécurit ou composite qui défend l’accès au bassin.

Bassin

Le bassin fait partie de la piscine. Il s’agit, à proprement parler, du contenant, c’est-à-dire des parois et du fond, alors que le terme « piscine », plus large, comprend en général les équipements techniques, les plages et les margelles.

Bois

Ce matériau noble est de plus en plus fréquemment utilisé pour la réalisation des plages, mais aussi des margelles. Le choix de l’essence, la plupart de type exotique, est très important pour ses qualités de résistance au vieillissement. Il est également utilisé depuis quelques années pour la fabrication de la structure du bassin, pouvant être enterrée, semi-encastrée ou laissée hors-sol.

Bonde de fond

Située au point le plus bas, au fond du bassin, la bonde permet la reprise de certaines salissures ainsi qu’une éventuelle vidange de la totalité du bassin.

Brome

Désinfectant utilisé pour les spas en général, plus rarement pour les piscines. Il se présente sous la forme de galets, comme le chlore lent, mais n’est pas irritant pour la peau ou les yeux.

C

Chauffage

Système permettant d’atteindre les 28 °C représentant la température idéale de baignade. Avec l’énergie électrique, on peut chauffer l’eau du bassin à l’aide d’un réchauffeur électrique, d’une pompe à chaleur (PAC), d’une chaudière ou de capteurs ou absorbeurs solaires.

Chlore

Désinfectant le plus utilisé pour le traitement de l’eau des piscines. Il se présente sous forme de galets à placer dans les skimmers qui se dissolvent doucement (d’où le nom de « chlore lent ») lorsque la filtration est en marche. Il existe aussi sous forme de dissolution rapide (d’où le nom de « chlore choc ») pour rattraper une eau qui a tourné ou lors d’un renouvellement total de l’eau du bassin. Très efficace et ayant un fort pouvoir « rémanent » (voir ce mot), il peut être irritant pour la peau et les yeux s’il est mal dosé.

Choquer l’eau

Utiliser le chlore choc (voir « chlore ») pour désinfecter l’eau rapidement en cas de renouvellement ou lorsque l’eau a tourné.

Circulation d’eau

La circulation de l’eau du bassin est nécessaire pour que la totalité du volume d’eau passe par la filtration. Celle-ci peut être assurée de trois façons différentes, suivant la méthode de reprise de l’eau. La première consiste à reprendre l’eau au moyen de « bouches », appelées skimmers, situées en plusieurs points, au niveau de la ligne d’eau, ainsi qu’au moyen de la bonde de fond. La deuxième consiste à « écrémer » la surface de l’eau par le biais d’un débordement et de la recueillir dans un « bac tampon » avant filtration. Dans ces deux premiers cas, l’eau est mise en mouvement par une pompe et se trouve réinjectée, une fois filtrée, dans le bassin au moyen de buses de refoulement judicieusement disposées sur les parois pour assurer une bonne circulation hydraulique. La troisième consiste à utiliser une filtration monobloc (voir cette définition) qui assure la reprise de l’eau par une seule bouche d’aspiration et la réinjection par une seule buse de refoulement.

Couverture

Equipement de protection qui se déroule sur toute la surface du plan d’eau. Elle permet de limiter l’évaporation, de maintenir la température et de conserver l’eau propre en empêchant les salissures de tomber dans le bassin, ainsi qu’en stoppant le rayonnement ultraviolet.

D

Débordement

Le débordement de l’eau peut s’effectuer par un ou plusieurs côtés et ce système permet à la fois un système de circulation d’eau efficace et des réalisations très esthétiques.

Désinfection

La désinfection est l’opération par laquelle on évite toute prolifération d’algues et de bactéries. Les produits désinfectants utilisés sont variés, même si le chlore reste encore le plus utilisé : électrolyseur (électrolyse du sel), brome, ozone associée à un désinfectant afin d’en réduire les quantités utilisées, oxygène actif, UV, PHMB…

E

Echelle

Autrefois seul moyen d’accès au bassin, l’échelle a laissé place à l’escalier immergé, plus pratique et plus esthétique. On la rencontre encore dans les bassins hors-sol.

Electrolyse

Décomposition chimique de certaines substances sous l’effet d’un courant électrique et notamment le sel injecté dans la piscine transformé en chlore destiné à désinfecter le bassin.

Equilibre

Acidité (pH), alcalinité (TAC) et titre hydrotimétrique (TH) de l’eau doivent être maintenus à des valeurs correctes pour que le traitement de l’eau soit actif et que les équipements techniques ainsi que le revêtement du bassin ne soient pas agressés. L’analyse de l’eau permet d’effectuer ces contrôles facilement afin de réajuster le traitement et le pH. Équilibre de l’eau et désinfection sont donc étroitement liés.

Etanchéité

Imperméabilité assurée soit par la structure de votre piscine comme par exemple un bassin béton étanche ou une coque polyester, soit par le revêtement (liner, membrane PVC armé).

F

Feutre

Ce tissu de protection a pour but d’isoler le liner d’étanchéité du sol ou du radier, pouvant comporter des aspérités. Lisse et imputrescible, il offre une surface idéale pour recevoir le liner.

Filtration

Elle assure la transparence de l’eau en éliminant les impuretés en suspension. On a pour habitude de dire que le temps de filtration est celui de la température de l’eau divisé par 2 (pour 28 °C pour l’eau, cela nécessite 14 H de fonctionnement par jour). Le groupe de filtration est constitué d’une pompe (pour assurer la circulation de l’eau), d’un filtre et d’une vanne multivoies.

Filtration intégrée ou monobloc

Ce concept, plus récent, évite la mise en place de canalisations et la création d’un local technique. Un ensemble compact regroupe le coffret de commande, la pompe de circulation, le filtre et parfois le chauffage, l’éclairage et la nage à contre courant. Avec ce système, il n’existe qu’un seul skimmer pour la reprise de l’eau et une seule buse de refoulement.

Filtre

Destiné à retenir les impuretés de l’eau qui le traverse, il peut être à sable (le plus courant), à cartouche ou à diatomées. A sable, il est d’importantes dimensions, consomme beaucoup d’eau pour son lavage et assure une finesse de filtration de 40 microns (pouvant être affiné à 20 avec l’aide d’un floculant). A cartouche, il est ultra-compact, consomme peu d’eau pour son lavage (à pratiquer manuellement à l’aide d’un tuyau d’arrosage) et assure une finesse de filtration de 15 à 20 microns en moyenne. A diatomées, plus rare, il assure une finesse de filtration de 2 à 5 microns, ce qui n’est pas forcément nécessaire.

Floculant

C’est un composé chimique capable d’agglutiner les micro-particules en suspension dans l’eau de votre piscine, pour les rendre d’une taille suffisante afin d’être retenues par la filtration. Sous forme liquide ou solide (chaussettes), il améliore la finesse de filtration. Utilisé pour les filtres à sable, il est interdit pour les filtres à diatomée et parfois utilisé pour les filtres à cartouche à la seule condition d’être spécialement prévu pour cette application.

Flotteur d’hivernage

Ils se positionnent en hiver sur la piscine pour absorber les poussées de la glace et protéger ainsi la structure du bassin.

G

Gelcoat

Résine opaque et colorée, en polyester, traitée contre les UV et résistante aux chocs qui est utilisée pour la première couche de finition de couleur pour les bassins en polyester armé.

Gizzmo

Flotteur plastique d’hivernage à installer dans les skimmers pendant la période de gel. Le gizzmo empêche le skimmer de se casser, en absorbant la dilatation de la glace.

Goulotte

Une rigole de taille variable suivant le volume d’eau a récupéré du débordement d’une piscine « miroir » ou à débordement latéral.

H

Hivernage

Il s’agit de la « mise en sommeil » de votre piscine qui peut s’effectuer dès que la température de l’eau est inférieure à 15 °C. Mais cette opération n’est pas obligatoire et il est de plus en plus fréquent de maintenir le fonctionnement à l’année.

K

Kit

Ce mot recouvre un ensemble de matériels nécessaires à la construction d’un bassin (structure verticale, étanchéité, pièces à sceller et filtration au minimum). Le kit, livré sur palette, se destine à être posé par le futur utilisateur au moyen d’une notice détaillée et parfois d’une assistance technique fournie par le fabricant.

L

Ligne d’eau

C’est le niveau de l’eau. Cette ligne, sujette aux salissures, se nettoie régulièrement par brossage, parfois à l’aide de produits adaptés non abrasifs. Il est possible de choisir une frise au niveau de la ligne d’eau pour en faciliter le nettoyage.

Liner

C’est un revêtement en PVC permettant la réalisation de l’étanchéité des bassins préfabriqués. Souple et résistant, il est couramment utilisé en 75/100ème (soit 0,75 mm d’épaisseur), mais il existe également en 85/100ème (soit 0,85 mm d’épaisseur) ou en version armée de 150/100ème, (soit 1,5 mm d’épaisseur). Le liner peut être traité (anti-tache), recouvert d’un vernis (plus résistant) ou encore comporter des motifs (avec ou sans frise).

Local technique

Cet espace spécifique est conçu pour abriter les équipements techniques. Il regroupe au minimum la pompe de circulation d’eau, le coffret électrique et le filtre. S’il est plus important, il peut contenir un système de désinfection automatique ainsi qu’un chauffage. Il peut être dissimulé sous les plages entourant le bassin ou être intégré à un bâtiment (maison, pool-house…).

M

Margelle

En pierre reconstituée ou naturelle, elle assure le lien entre le bassin et les plages. Elle souligne et protège le plan d’eau, mais elle n’est pas indispensable, car il est possible de faire venir « mourir » les plages jusqu’aux bords du bassin, pour un effet plus uniforme.

Mosaïque

C’est le revêtement de bassin le plus luxueux. Il ne peut s’appliquer sur un bassin industrialisé dont la structure n’est pas étanche et trouve donc une application privilégiée sur les bassins étanches (en béton projeté, maçonné ou coffré).

Nage à contre-courant

Un appareil de nage à contre-courant (appelé aussi NCC) génère un très puissant courant d’eau produit par une pompe autonome spécifique qui aspire l’eau de la piscine et la refoule avec force au travers d’une buse de sortie d’eau. Elle permet de nager en continu, de pratiquer des massages et d’animer le bassin.

N

Nettoyage

Indispensable pour obtenir une eau transparente, en complément de l’action de la filtration, le nettoyage permet de décoller les salissures accrochées aux parois et de mettre en mouvement les débris stagnant sur le fond du bassin. Il est assuré soit par des balais manuels, soit par des appareils à aspiration ou sous-pression automatiques, soit par de petits robots autonomes.

O

Oxygène actif

Désinfectant riche en oxygène, comme son nom l’indique, sous forme liquide ou de granulés. A faible rémanence, il est souvent associé à un autre procédé de désinfection (UV par exemple)

Ozone

Gaz au pouvoir oxydant et désinfectant auquel il faut associer un autre désinfectant au pouvoir rémanent, pour assurer un traitement efficace de l’eau.

P

PAC

La pompe à chaleur est le système de chauffage de l’eau le plus économique. Pour 1 kWh consommé, 2, souvent 3, voire parfois 4 ou 5 kWh (selon les conditions climatiques extérieures), sont restitués. Relativement onéreuse et assez encombrante, la PAC se place de préférence à l’extérieur, à proximité immédiate du local technique.

Pédiluve

Bain de pied placé à l’entrée de la plage ou de la piscine, utilisé pour rincer les pieds afin de ne pas souiller l’eau du bassin. Il est en principe alimenté par une arrivée d’eau continue et se dote d’un trop plein.

pH

Pour l’efficacité de votre traitement le pH de la piscine doit être compris entre 7,2 et 7,6. Le potentiel d’hydrogène plus connu sous le nom de pH permet de mesurer l’acidité ou la basicité d’un liquide. Le pH de l’eau pure a été choisi comme valeur de référence d’un milieu neutre. Le pH 7, aussi appelé, « pH neutre » caractérise un milieu ni acide, ni basique. Les solutions dont le pH est inférieur à 7 sont acides et supérieur à 7 sont basiques.

Pièces à sceller

Il s’agit des pièces qui doivent être intégrées obligatoirement à la structure du bassin lors de sa construction (skimmer, buses de refoulement, bonde de fond) ou de façon optionnelle mais conseillée (prise balai, projecteur, NCC, buses de massage, etc).

Piscine « prête à plonger »

Cela signifie qu’elle est entièrement réalisée par un professionnel et que vous n’aurez aucune intervention à effectuer. Elle vous est en quelle que sorte livrée « clé en main », qu’il s’agisse d’une piscine en bois, d’une monocoque, d’une structure industrialisée ou d’un bassin en béton.

Piscine miroir

Une piscine est dite « miroir » lorsqu’elle est conçue avec un débordement périphérique. L’eau affleure les plages pour un résultat très esthétique. Sa réalisation est particulièrement délicate et doit être réservée à un professionnel.

Piscine monocoque

Il s’agit d’un bassin monobloc, prêt à poser, totalement étanche, préfabriqué en usine, comprenant les parois, le fond, l’escalier moulé, les pièces à sceller et les emplacements pour installer une filtration traditionnelle avec skimmer. La coque est en polyester armé de fibres de verre moulée en usine et renforcée sur l’extérieur par des raidisseurs. Un gel coat est appliqué en usine sur la surface interne des parois et du fond pour donner une finition brillante et teintée.

Piscines hors-sol

Piscines vendues en kit, complètes (structure, pompe, filtre à sable ou à cartouche…) qui se montent facilement et rapidement.

Plage immergée

Après l’échelle et l’escalier, la plage immergée est un autre moyen d’accès au bassin. Elle permet une entrée tout en douceur, sans danger, convenant parfaitement aux enfants et aux personnes à mobilité réduite. Elle offre également une zone de détente et de jeux très agréable. Un seul impératif : disposer d’une piscine suffisamment vaste pour son intégration.

Plages

Destinées à créer un lieu convivial autour du bassin, elles sont réalisées en pierres reconstituées ou naturelles, en bois, en terre cuite ou même en béton. Les matériaux doivent être antidérapants pour votre sécurité et ingélifs pour éviter tout « émiettement ».

Pompe

La circulation de l’eau est assurée par une pompe suffisamment puissante pour un volume d’eau donné. Elle est équipée d’un « pré-filtre » (voir ce mot), qui, comme les paniers de skimmers, retient des débris et salissures recueillies lors de la filtration.

Pool-house

C’est une construction spécialement affectée à la piscine et permettant éventuellement d’abriter des sanitaires, une mini-cuisine, les meubles de jardin, les serviettes et les matelas, mais aussi le local technique si nécessaire. Pratique, il peut aussi devenir une pièce à vivre et participer au décor des abords de la piscine.

Pré-filtre

Fixée en amont du corps de pompe, cette pièce est équipée d’un panier mobile chargé de retenir les plus grosses salissures recueillies lorsque la filtration est en marche. Le pré-filtre limite la surcharge du filtre et son encrassage. Un couvercle, généralement transparent, permet de juger de l’état du panier.

R

Radier

C’est une dalle en béton armé de 10 à 15 cm d’épaisseur destinée à « asseoir » les futures parois de la piscine et à former le fond du bassin.

Régulateur de niveau

Il maintient le niveau d’eau de votre piscine à une hauteur constante, pour éviter le désamorçage de la filtration par les skimmers.

Rémanence

C’est, pour un produit de désinfection, d’avoir une action prolongée. Dans le cas d’un produit non rémanent, l’eau est désinfectée mais n’a pas de pouvoir désinfectant. L’eau est en revanche désinfectante en plus d’être désinfectée lorsqu’elle a été traitée avec un désinfectant à pouvoir rémanent. Les UV par exemple n’ont pas de pouvoir rémanent alors que le chlore en a. La rémanence peut aussi être plus ou moins forte.

Revêtement

Il peut s’agir d’un liner, d’un enduit (mortier chargé en résines), de résine de polyester armée pour les bassins en béton et maçonnés ou encore de carrelage (mosaïques).

S

Sécurité

La loi du 3 janvier 2003 prévoit la sécurisation des «piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif». Elle oblige donc les futurs propriétaires d’une piscine, comme les anciens d’ailleurs à équiper leur bassin d’un dispositif de sécurité normalisé (barrière, alarme, abri ou couverture) visant à prévenir le risque de noyade. Quel que soit le dispositif choisi, il doit être conforme à la norme NF P 90-306 pour les barrières, NF P 90-308 pour les couvertures, NF P 90-309 pour les abris et NF P 90 307-1:2009 pour les alarmes. les piscines « hors-sol » sauf si elles ont été semi-encastrées ou totalement enterrées !

Skimmer

Il s’agit d’une bouche d’aspiration équipée d’un volet anti-retour. Destiné à écumer le plan d’eau, il permet à la fois de diriger l’eau vers la filtration et de récupérer, grâce à son panier amovible intégré, les plus grosses salissures.

T

Terrassement

Après avoir effectué le tracé du bassin, il convient d’effectuer le terrassement, c’est-à-dire l’excavation à l’aide d’une pelle mécanique, puis le retrait des terres.

Traitement

Il permet de désinfecter l’eau à l’aide de produits chimiques en la débarrassant des germes, des algues et des pollutions diverses dues aux baigneurs. Plusieurs traitements sont employés, le chlore étant le plus connu. D’autres procédés existent, comme le brome, le PHMB (polymère d’hexaméthylène biguanide), l’oxygène actif, l’ozone, les ultraviolets, ainsi que le traitement électro physique.

V

Vanne 6 voies

Vanne branchée sur le système de filtration de votre piscine qui propose les positions suivantes : filtration, lavage, rinçage, égout, circulation, fermée. Elle doit être actionnée pour laver le filtre à sable, pour vidanger une partie de l’eau du bassin, pour mettre en marche le nettoyage et toutes les opérations mentionnées.

Volet

Dispositif électrique intégré au bassin permettant d’assurer la couverture intégrale de la piscine en cas de non utilisation.